01/01/2019

Notre commune connait une forte progression de sa population qui est passée en 12 ans de 223 habitants à 250 au premier janvier 2019. Nous scolarisons 22 élèves résidant à Varennes sur les 88 fréquentant le regroupement scolaire.

Ceci m’amène à vous annoncer la création d’une nouvelle classe d’ici la rentrée prochaine au sein de notre école. Elle accueillera les enfants de l’école de Ciran, tandis que l’école de Vou se rendra à Mouzay. Quelques travaux de plâtrerie et d’électricité pour transformer l’ancienne bibliothèque en classe, seront nécessaires et sont d’ores et déjà budgétés pour faire face à l’arrivée de ces nouveaux élèves ; par ailleurs une nouvelle chaudière très bien subventionnée a déjà été installée cet été.

Parmi les réalisations notables de cette année, nous avons poursuivi l’aménagement et la transformation du stade de football qui n’en avait plus que le nom et se transformait depuis quelques années en terrain de camping* sauvage dont l’installation illicite et récurrente n’était pas sans poser problème. Nous y avons créé des terrains de pétanque, une aire de jeu pour les enfants, un parcours de santé et un espace pique-nique.

Avec la volonté de protéger l’environnement et la nature, de limiter les dégâts de la crise écologique à notre propre échelle et donc par extension de mieux protéger nos habitants les travaux de reméandrage de l’Estrigueil ont été réalisés en collaboration avec la CCLST et la technicienne de rivière du bassin de L’Esves afin de lui redonner sa morphologie originelle et sera poursuivi sur plus de 2km.

Afin de sensibiliser aussi nos jeunes générations au développement durable, nous avons réuni en accord avec leur enseignante, les enfants de l’école autour d’un projet de plantation d’arbres dans la commune. Pour cette deuxième édition de la Journée internationale des forêts, nous avons encore pu bénéficier gratuitement de plants d’arbres d’une animation d’un garde forestier.
Il y a bien sûr les chantiers immédiatement visibles mais aussi les actions au quotidien : l’entretien de la commune, des bâtiments communaux, des routes, des chemins et j’en passe. S’ajoutent à cela les réunions dans les différentes instances, le respect du budget, le suivi des opérations en cours et la recherche de la meilleure réponse envisageable aux problèmes soulevés par nos administrés.

Face aux exigences accrues, aux contraintes budgétaires (même si en prenant l’ensemble des dotations , la baisse n’est pas significative) et aux tracasseries administratives, il faut savoir que les maires des communes rurales de moins de 500 habitants représentent 53,1%  des maires et que sur ce nombre, 57,8% d’entre eux ont démissionné soit 550 démissions en 4 ans. C’est pourquoi je souhaite saluer en votre présence, les membres du Conseil Municipal pour leur travail sérieux et solidaire. Sans leur bonne humeur, leur exigence lors de la prise en charge tel ou tel dossier pour le mener à son terme, rien ne serait possible.
J’y associe bien évidemment le personnel communal, qui par son dévouement et ses compétences, participe activement à la réalisation de tous nos projets.

Je félicite toutes nos associations pour leur dynamisme : l’APE des 5 villages, Varennes Générations, le Comité des fêtes, notre école qui œuvrent tous et souvent de concert pour animer le village en vous proposant des évènements de qualité.
Néanmoins Je soulignerai un point, on ne peut pas se contenter de compter sur les autres pour recréer le lien social, c’est l'affaire de tous et pas uniquement de la municipalité et d'un noyau de bonne volonté. Nous avons besoin de l'aide de tous, si petite soit-elle, Je vous invite à participer aux manifestations organisées et pourquoi pas en suggérer de nouvelles.

Toutes les occasions de se réunir, de se réjouir ou de s’instruire favorisent le dialogue, nous rapprochent, et nous éloignent de la morosité ambiante.
 
Votre Maire, Michel Dugrain
 
*La CCLST comme elle s’y était engagée, a financé et installé l’aire de petit passage pour les gens du voyage. Elle a acheté au Conseil général le terrain situé en haut de la piste cyclable, l’a doté d’un point d’eau, d’électricité et d’un assainissement autonome. Elle gère et entretient l’aire d’accueil en relation avec un gestionnaire privé, organisme financé solidairement par l’ensemble de la Communauté de Communes. Elle a recruté un nouvel agent, monsieur Tristan BERNARD au poste d’animateur de la politique des gens du voyage. De même le bureau communautaire a affirmé son souhait que chaque PLU déposé, soit en conformité avec la loi et donc que toutes les communes proposent des terrains (passage ou sédentarisation).